Comment favoriser le maintien a domicile d’une personne agee ?

Une personne prenant de l’âge peut perdre en autonomie sans pour autant devenir totalement dépendante. Le maintien à domicile lui permet de continuer son quotidien dans un cadre qui lui est familier et où elle sait se repérer. Alors, quelles solutions pour favoriser celui-ci ?

Équiper la maison

Il existe désormais de nombreux équipements pour faciliter et sécuriser le quotidien des séniors chez eux. Ceux-ci peuvent aussi bien concerner la salle de bain que la chambre, la cuisine ou le salon, comme vous pourrez le voir sur la boutique en ligne Senea spécialisée en produits pour séniors.
L’un des plus grands dangers pour une personne âgée est celui d’une chute.

Aussi, de nombreux séniors peuvent équiper leur salle de bain d’une barre d’appui verticale ou une chaise de douche pour pouvoir se laver plus facilement et réduire considérablement ce risque de chute. Les sanitaires peuvent quant à eux être équipés de rehausseurs de WC ou, ici aussi, des barres d’appui pour davantage de confort et de sécurité au quotidien.

Il existe également pour la chambre de nombreux dispositifs pour séniors, que cela soit pour améliorer la qualité de sommeil ou limiter les risques nocturnes. Un relève-buste et des barres de maintien faciliteront par exemple le passage de la position assise, à allongée, et inversement. Enfin, si la personne souffre parfois d’incontinence, elle pourra utiliser des draps housse spécialement conçus pour bien protéger la literie.

Bénéficier d’une aide à domicile

Favoriser le maintien à domicile peut aussi passer par le recours à une aide pour les tâches de la maison. Une personne âgée peut en effet éprouver des difficultés pour la cuisine, le ménage ou les courses, sans pour autant être totalement dépendante. Aussi, une aide à domicile permet, en complément des proches, de faciliter le quotidien de la personne âgée de différentes manières.

Selon l’état de santé de celle-ci, une infirmière à domicile pourra aussi être sollicitée pour des soins quotidiens ainsi qu’un suivi régulier.

Effectuer des activités stimulantes

La perte d’autonomie d’une personne âgée peut découler de son âge, d’une pathologie, d’un manque de stimulations, mais aussi d’un mélange des trois. C’est hélas cette perte de stimulation, notamment lorsqu’une personne devient veuve, qui précipite son manque d’autonomie et donc la nécessité de quitter son logement.

Heureusement, il existe différentes manières de stimuler une personne sénior. Tout d’abord, échanger régulièrement avec elle, idéalement de visu ou sinon par téléphone ou Internet. La communication avec le monde extérieur et à fortiori, les individus proches, est essentielle pour ralentir le déclin cognitif et joue bien sûr un rôle déterminant sur le moral en limitant le sentiment de solitude.

On conseille également aux personnes retraitées de se lancer dans une activité de leur choix. Après tout, il n’est jamais trop tard pour se mettre au dessin ou à la musique par exemple ! L’important est, pour la personne concernée, de trouver une ou des activités qui la motivent et restent compatibles avec son état de santé. En cela, d’autres petits équipements peuvent aider, comme des lunettes grossissantes pour un sénior qui aime la littérature, mais rencontre des difficultés de lecture malgré le port de lunettes de correction.

Nos articles similaires

Le pain le plus sain : faites votre choix

La fameuse baguette de pain est un aliment fait à base de diverses farines. Pourtant, malgré sa popularité généralisée, de nombreuses personnes limitent le pain et d’autres